• Une rentrée sur l’île de Ré

Nouvellement nommée dans une classe de cycle 3 sur l’île de Ré, j’ai découvert avec empressement mes nouveaux élèves de CE2 CM1 et CM2. 22 élèves de 7 à 11 ans me sont confiés. Je ne connais sciemment rien d’eux car je préfère laisser la surprise d’une rencontre authentique.

Lors de la première sortie de classe, 3 mamans d’élèves m’attendent pour me parler de leurs enfants : 1 élève est intellectuellement précoce (EIP), 2 élèves ont un PPS pour déficience cognitive et troubles de l’attention.

J’accueille avec joie ces nouvelles car la configuration de classe sera plus colorée et m’offrira une mosaïque de profils d’apprentissages. Cette hétérogénéité est une chance en ce début d’année d’autant qu’elle va venir s’enrichir des particularités des autres élèves. Au moment du bilan de ma première journée de classe, j’espère pouvoir valoriser les talents de chacun et mettre en place des scénarios pédagogiques propices à leur épanouissement. Je me tourne aussi vers les formations existantes sur la prise en charge des élèves EIP qui pour moi demeure complexe. Je suis pressée de découvrir mes élèves dans leurs différences et suis certaine qu’ils m’aideront à progresser dans mon métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.