15 réflexions au sujet de « • Entretien 1 : En ULIS et SEGPA »

  1. delecolle

    Bonjour,j’ai un petit garçon de 7 ans qui à une dysphasie mnésique ,il est en classe de CE1 ,évaluation le situe en français en début du troisième trimestre de CP et en math il suis le même programme que ces camarades,la MDPH préconise ULIS école en sachant qui n’a jamais eu d’aide .nous avons demandé à plusieurs reprises une AVS pour l’aider à lui relire les consignes et assurer qui les comprennent bien,à chaque fois, ils refusent,je pense que mon enfant n’a pas le profil d’une ULIS ,il progresse tous le temps et prends plaisir à lire,(en fin de GS ,il avait un niveau milieu MS) quand pensez vous et quel est le niveau en moyenne en fin ULIS école?

    Répondre
    1. Véronique Poutoux

      C’est bien difficile de répondre à votre question car de nombreux paramètres peuvent expliquer une proposition de scolarisation en Ulis. d’autre part il n’y a pas de niveau moyen à la sortie de l’Ulis école, cela dépend de chaque enfant.
      Vous pouvez appuyer et argumenter votre demande d’une scolarisation en classe avec AVS ; votre projet en tant que parent doit être entendu …
      D’autre part l’esprit de la loi est de favoriser un parcours scolaire et de sortir d’une logique de filières. Aussi la proposition du dispositif d’Ulis ne doit pas être considéré comme présageant de la scolarité future de votre fils. Dans les faits, c’est tellement divers suivant les départements, MDPH et surtout les personnes qui sont présentes. Le fil qui doit guider est celui de se demander qu’est ce qui sera le mieux pour votre fils et de pouvoir entendre de part et d’autre les arguments pour telle proposition ou telle autre…

      Répondre
  2. Mercier

    Bonjour ,j ai mon fils qui a des troubles d apprentissage en lecture avec beaucoup D autre difficulté il été en ce2 , les enseignants m’ont suggéré de le mettre en classe ulis. J ai donc fait tout ce qui mon conseiller de faire pour le besoin de mon fils ,une fois les démarches faites la Mdph favorable,la maîtresse la dame de la MDPH mon comfirmer qu’il ira en cm1 Ulis j ai donc été D accord et une fois la rentrée de septembre on me dit que mon fils reste en CE 2 ulis . Je leur est expliquer que mon dossier été Cm1 mais ils n’ont rien voulu savoir et depuis mon fils est très perturbé car nous l avions préparé depuis des mois car il ne voulais pas redoubler. J’en avais parler à la maîtresse qui m’a dit c’ete pas normal vu que le dossier étais fait pour CM1. L’enseignante d’Ulis m’a dit que j ai été imformer et elle ma demander si mon fils été grand je lui est répondu non il est de petite taille vu son âge 9ans et elle m’a comfirmer qu’il restera en CE 2 .Je trouve sa inamissible que je n ai été en aucun cas imformer avant la rentrée sa été un choque pour mon fils et depuis sa le travaille et moi aussi car je vois pas ce que sa aurai changer de le mettre en CM1 Ulis voilà je m excuse car je n arrive pas bien a m expliquer à l écrit et merci D avance de votre réponse

    Répondre
    1. Véronique Poutoux

      Oui cette situation semble bien difficile. N’y a t il pas eu de papiers de la MDPH ou de l’école en fin d’année scolaire? C’est cela qui me semble incroyable. Car comme on le sait les paroles s’envolent, les écrits restent. Vous pouvez demander une réunion de l’équipe de suivi de scolarisation auprès de l’enseignant de votre enfant ou de l’enseignant référent de la MDPH afin que vous puissiez vous rencontrer à nouveau, comprendre ce qui s’est passé et préparer l’année à venir. Bon courage

      Répondre
  3. darnet

    bonjour,
    Je sais plus quoi faire pour mon enfant. Ma fille est en classe de CM2, depuis le CP elle a eu un accompagnement avec AVS ( auxiliaire de vie scolaire). On me dit que pour la rentrée au collège ce sera dur pour elle lors de la réunion PPS ( projet personnalisé de scolarisation) . Elle a des capacités, mais elle est très lente pour faire les exercices et ne comprend pas toujours les consignes alors l’AVS lui réexplique et grâce à l’accompagnement ça fonctionne bien. La maîtresse a noté pour le 1er trimestre : “Du fait de sa grande lenteur, les compétences et les résultats de votre fille restent très inégaux”. On m’avait d’abord annoncé qu’elle irait en 6ème avec dossier SEGPA et avec AVS , puis on a demandé de faire un bilan par le psychologue scolaire. Je ai été conviée par le psychologue scolaire et la il me dit c’est pas possible qu’elle aille en 6ème car elle est trop lente il me dit de la mettre en ULIS . Moi maman très inquiète je suis désespérée de se qu’on me dit alors la mdph me demande de remplir un dossier pour l’orientation de faire mes attentes, alors que j’ai même pas eux le temps de réfléchir.
    J’ai écrit bêtement de se qu’ont m’a dictée . De la mettre en ULIS avec AVS si il y a de la place dans le secteur pas loin de chez moi mais que s’il n’avais pas de place on l’enverrais ailleurs et demande de VLS transport. Donc envoyer message a le référent de la MDPH pour lui demandez si je change d’avis si c’était possible il m’a dit que oui au moment du prochain réunion de PPS. J’espère que cela est vrai. Je pense pourquoi pas essayer une 6ème avec AVS avec ou pas dossier SEGPA je sais pas trop? éclairé moi un peu cas je pense que le niveau ULIS est très bas et une fois mit dans se système on n’en sort plus on me dit qu’elle pourra allez après en 5ème segpa après mais j’en doute.

    Répondre
    1. Véronique Poutoux

      Bonjour Madame,
      J’entends bien votre grande préoccupation pour votre fille et ne la connaissant pas , il est difficile pour moi de vous répondre.
      La possibilité d’être scolarisée en ULIS ne me parait pas si négatif car en fonction des compétences et centres d’intérêt de votre fille elle peut participer à des cours en classe de 6eme. Normalement ce qui doit guider l’ensemble des acteurs c’est la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation dans lequel doivent apparaitre les objectifs d’apprentissage visés. Il est possible d’interroger chaque année le choix de la scolarisation proposé lors des ESS et faire part de vos questions et il arrive que des élèves bénéificiant du dispositif ULis aient de nombreux cours en classe ordinaire
      Il me semble aussi que la proximité établissement scolaire domicile est un point positif.
      Je crois aussi que les différents acteurs proposent le meilleur pour votre enfant, la plupart du temps.
      Je vous invite à lire sur notre site les entretiens :Coordinatrice ULIS/ http://www.versunecoleinclusive.fr/2015/06/01/%E2%80%A2-entretien-8-avec-une-coordinatrice-ulis/
      et celui d’un parent : http://www.versunecoleinclusive.fr/2015/03/25/%E2%80%A2-entretien-5-avec-un-parent-deleve/
      Bien cordialement. V Poutoux

      Répondre
    2. Philippe Dubois

      Ne soyez pas désespérée et voyez cette proposition d’Ulis comme une chance pour votre fille. L’Ulis n’est pas une classe, mais un dispositif d’accompagnement orchestré par le coordinateur (l’enseignant) de l’Ulis : elle sera inscrite dans une classe de 6ème ordinaire et selon ses compétences suivra certains cours avec les élèves de 6ème, d’autres cours avec l’enseignant d’Ulis, en petit groupe avec des enseignements adaptés à son rythme.
      Le bilan psychologique est toujours nécessaire à l’établissement du dossier qui passera en commission d’orientation Ulis (l’enseignant référent y est en principe présent pour présenter les dossiers, il classe les dossiers par degré d’urgence, car les places en Ulis sont généralement très peu nombreuses). A défaut de place dans une Ulis, il est courant de faire une orientation Segpa en attendant qu’une place se libère. Cela vous laisse un délai de réflexion en attendant la décision de la commission.
      Les dossiers d’orientation (Ulis ou Segpa) sont vus en commission même en cas d’avis négatif des parents. D’expérience, je sais qu’il n’est pas rare que ces parents, qui étaient très réservés sur cette orientation par inquiétude ou à cause des transports engendrés, acceptent finalement et s’en félicitent.
      Ayez confiance dans l’enseignant référent, et dans l’équipe de suivi en général.
      Bon courage.

      Répondre
    1. Véronique Poutoux

      Pour aller en Ulis Pro, il est nécessaire qu’il y ait une affectation qui soit donnée par la MDPH et que votre jeune bénéficie d’un Projet personnalisé de scolarisation qui reconnaisse le besoin d’un dispositif de type Ulis. Vous pouvez pour préparer ce projet prendre contact avec l’enseignant référent de votre secteur.( Si vous ne le connaissez pas encore …LA MDPH – Maison départementale des personnes handicapées_ vous donnera ses coordonnées. )
      Bon courage

      Répondre
  4. BUTTARD CAROLE

    Mon fils rentre au collège l’année prochaine dans une uliss avec integration segpa avec un niveau cm1 est ce possible après qu’il aille en classe ordinaire

    Répondre
    1. Véronique Poutoux

      Cela dépendra de ses acquisitions, de ses progrès mais aussi difficultés qui demeurent. Rien n’est écrit empêchant cela,; dans la plupart des cas cependant la scolarité se poursuit en dispositif adapté au sein du collège.

      Répondre
      1. LENEUTRE

        Bonjour,

        Nous avions été en contact au moment où je validais mon DU de formateur pour enseignants.
        Je suis en fin de reconversion professionnelle: je finalise une licence d’accompagnant pour personne avec autisme et prépare en parallèle la certification 2CA SH.
        Je suis très intéressée par les parutions de ce site et les avancées de la scolarisation de personnes en situation de handicap.
        Dans l’attente d’un éventuel échange,je vous adresse toute ma reconnaissance pour votre engagement dans cette voie.
        laurence LENEUTRE

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *