• Nouvelle forme d’exclusion…

Le café pédagogique relaie et commente le rapport de la Mission d’information du Sénat portant sur “La lutte contre l’illectronisme et pour l’inclusion numérique.”

Outre une analyse que nous partageons, sont soulignées les 3 grandes propositions pour l’éducation nationale que voici:

Proposition n° 38 : Dans chaque académie, procéder par établissement à un recensement des difficultés numériques rencontrées par les élèves et les enseignants en matière de continuité pédagogique pendant la crise de Covid-19, par type de difficulté (infrastructures – zone blanche, matériel insuffisant ou inadéquat, compétences numériques insuffisantes).

Proposition n° 39 : Intégrer dans la formation initiale et continue des enseignants des premiers et seconds degrés et du supérieur un enseignement périodique obligatoire à l’utilisation des outils numériques pédagogiques.

Proposition n° 40 : Publier un état des lieux détaillé des compétences numériques des élèves et des enseignants, sur le fondement des résultats obtenus lors des évaluations de compétences prévues par l’éducation nationale.

Si toutes sont du ressort de la gouvernance lointaine , chaque équipe peut s’emparer de la première proposition et s’auto-organiser  pour répondre aux deux suivantes. Car nous l’avons vu, les élèves à besoins éducatifs particuliers ont  pu  se perdre dans le dédale numérique que leur imposait la “continuité pédagogique“. Apprenons ensemble de cette traversée COVID et de ses répercussions  qui comportent le risque d’une exclusion plus grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.