Place à l’enthousiasme !

En ce temps de rentrée, faisons place à l’enthousiasme!

Enthousiasme des élèves: pour tous ceux qui découvrent un nouveau lieu, aux différentes étapes de la scolarité, CP, 6eme, entrée au lycée;  pour tous ceux qui retrouvent copains, espaces, adultes, enseignants. Enthousiasme des tout petits qui ont bien compris que par cette magie  « d’entrer à l’école », ils devenaient des « grands ». Une belle attente teintée aussi d’appréhension.

Enthousiasme des enseignants : pour  ceux qui entrent dans le métier avec leurs désirs et une certaine appréhension, bien compréhensible ;  pour  tous ceux qui  au delà de l’obligation du travail retrouvent cette part d’eux mêmes qui a vibré et vibre encore quand ce choix du métier s’est fait et quand au cours de leurs  expériences, il y a ces moments uniques  de vraie communion autour du savoir avec les élèves.

Enthousiasme des chefs d’établissement pour ceux qui ont relevé le défi de cette grande et belle responsabilité et qui entre les doutes et le  feu de l’action feront au mieux ; pour ceux qui retrouvent leurs équipes, accueillent les nouveaux enseignants, les surveillants et qui gardent comme une arme secrète ce dynamisme rayonnant pour tous.

Enthousiasme des parents : une nouvelle page  va s’écrire, peut s’écrire  pour leur enfants. Tout leur désir de bonheur pour leur enfant se tend en ce moment.

Enthousiasme des projets construits l’année précédente et qui vont se mettre en place. Enthousiasme des  projets à venir pour transformer l’école, la rendre plus inclusive.

C’est l’enthousiasme  des commencements pour chacun, je le souhaite, comme de nouveaux possibles qui s’ouvrent. Quels seront -ils ? Différents pour chacun mais semblables dans ce désir de mieux faire ! Mieux enseigner, mieux apprendre, mieux vivre ensemble… A cultiver donc cet enthousiasme !  Qu’il ne disparaisse pas trop vite,  que ce soit lui qui donne le tempo et réduise au murmure  toutes les peurs aussi associées à ce moment de la rentrée. Faisons lui une place et prenons le temps de le recueillir pour qu’il irrigue l’année à venir quand les jours seront plus sombres.
Ce pourrait être un temps précieux avec les élèves où l’on questionnerait le plaisir possible à être à l’école, le désir d’apprendre. Ce pourrait être avec ses collègues une « interdiction volontaire, partagée » à se plaindre trop tôt et trop vite des élèves, des parents, du contexte de travail. Ce pourrait être entre parents l’affirmation de la confiance en leur enfant, en les enseignants.
Vous me direz, descends de ta planète euphorique, regarde la réalité. Mais justement, c’est bien notre regard qui construit ce que nous croyons être la réalité et sans être aveugle à tout ce qui ne va pas, je prétends que  se nourrir régulièrement d’enthousiasme  c’est boire  un nectar qui immunise et garantit nos forces de vie .

Remettre à leur  place les inquiétudes possibles, ne pas les transformer  en angoisses démesurées. L’enthousiasme porte la confiance, condition première de l’éducation pour tous.

 

Véronique Poutoux, rédactrice en chef. Le 27 Août 2015

Une réflexion au sujet de « Place à l’enthousiasme ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *