Kiosque

. D’une école inclusive à un enseignement supérieur inclusif, quel rôle pour les technologies éducatives ?

                Participez au Webinaire

                Jeudi 25 mars à 14:00h

 

Depuis mars 2020, avec l’adoption de l’enseignement à distance due à la pandémie, les étudiants en situation de handicap sont parmi ceux qui rencontrent les plus grands obstacles, car le soutien spécifique et les outils pédagogiques dont ils ont besoin ne sont pas toujours disponibles dans l’enseignement à distance et en ligne. Les handicaps nous affectent à des degrés extrêmement divers. Les troubles cognitifs, les profils cognitifs très divers, ou les déficiences sensorielles ne sont pas toujours « visibles », parfois même ils sont décelés tardivement. Cela rend le travail des enseignants difficile pour mieux s’adapter à ces besoins particuliers.

  • Si le recours aux technologies est associé à de nombreux bénéfices chez les étudiants présentant des besoins particuliers, ne faudrait-il pas aller au-delà de la réplication pure et simple de la classe dans un mode virtuel?
  • Faut-il revoir nos pratiques d’enseignement en se centrant sur la notion de besoins pédagogiques particuliers afin de permettre à l’élève de se développer et de progresser avec plus d’autonomie, et ce en prenant appui sur un plus vaste éventail de compétences?

Le concept clef d’ Universal Design for Learning (UDL) que nous traduisons ici sciemment par “accessibilité pédagogique”, pourrait peut-être apporter un début de réponse là où la personnalisation et la différentiation sont difficiles à mettre en place ou mal vécues par les élèves concernés.

Lors de ce webinaire, Sylvie Larbi, Véronique Poutoux et Stéphane Amiard partageront leurs expertises, et ensemble nous verrons comment les technologies peuvent répondre aux défis de l’accessibilité et de l’inclusion afin de promouvoir l’égalité des chances en matière d’éducation.

À qui s’adresse ce webinaire ?

Enseignants, responsables de programmes, chefs de département, formateurs, ingénieurs pédagogiques et Universitaires.

Intervenants externes:

    • Sylvie Larbi
    • Professeur agrégée en Collège et formatrice académique. Sylvie est membre d’un groupe de travail sur la plateforme inclusive autour de l’inclusion des élèves à haut potentiel à la DGESCO au Ministère de l’Éducation Nationale.

Plus d’information »

    • Véronique Poutoux
    • Enseignante à la retraite, ancienne directrice d’établissement scolaire et formatrice des enseignants spécialisés. Véronique est rédactrice en chef d’un site dédié à l’École inclusive.

Plus d’information »

    • Stéphane Amiard
    • Vice président Patrimoine et Transitions écologique et numérique à l’université d’Angers.

Plus d’information »

Pour s’inscrire: https://go.blackboard.com/innovation-series-fr

• Au JO du 18 décembre : formation initiale des enseignants

Le journal Officiel du 18 décembre publie le cahier des charges concernant la formation initiale des futurs enseignants à l’éducation inclusive.

Les compétences communes et professionnelles sont déclinées. En voici un extrait :

Nous y retrouvons de nombreux points sur lesquels nous travaillons. Nous remarquons encore la formule:” connaître les dispositifs et structures inclusifs” avec ce terme de structure qui reste problématique.

Le principe d’accessibilité pédagogique et didactique est posé. Cela demandera d’interroger les contenus de formation dispensés dans les domaines disciplinaires. L’observation et l’analyse des tâches trouvent une place dans ces compétences professionnelles décrites. Pour rappel, voici ce que nous avons souvent développé   sur ce que les enseignants devaient mettre en œuvre pour évoluer vers des classes de plus en plus inclusives.

 

A lire et à travailler certainement pour améliorer toujours et encore la formation initiale et continue des enseignants.

Le cahier des charges à lire.

 

• Déconfinons le handicap !

FranceInfo et l’hebdomadaire Le 1 s’associent pour proposer un rendez-vous, tous les dimanches à 21 heures sur le canal 27 et ses supports numériques. 

Pour ce nouveau numéro de la saison 2, Lucie Chaumette, Julien Bisson et leurs invités s’intéressent à la question du handicap et à la société inclusive largement plébiscitée par les associations et les spécialistes.

Une question / Plusieurs regards :
– Sophie Cluzel,
secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées
– Charles Gardou, 
anthropologue,  
– Lucile Razet, vice-championne du monde junior du 400 mètres handisport.

Un premier rendez-vous passionnant !

Replay France Info / ouvrez le 1

• Comité national de suivi de l’École inclusive

“Le Comité national de suivi de l’École inclusive s’est réuni le lundi 9 novembre 2020. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, en charge des personnes handicapées, sont notamment revenus sur les avancées réalisées depuis 2017 et sur la poursuite des efforts pour l’École inclusive en 2020-2021.”

Outre le point sur ces avancées (dont outils et ressources mises en place, qui nécessitent d’être diffusés largement aux usagers), on trouvera dans ce compte-rendu quelques documents statistiques notamment ceux indiquant une nette progression de la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap (+7%), mais aussi une progression de l’accompagnement en classe par des AESH (+18%).

Nous savons bien sûr que cette progression n’est pas visible partout et que beaucoup de travail reste à faire sur certains territoires.

Plusieurs annonces intéressantes en termes de suivi des élèves :
– un livret de parcours inclusif qui sera généralisé à la prochaine rentrée 2021
– une application de gestion et de suivi des élèves en situation de handicap en cours de déploiement dans certaines académies.

… et en termes de formation initiale (25h dédiées à l’éducation inclusive) et continue (accès à la certification CAPPEI par validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAEP).

Côté AESH, on notera la création depuis février 2020 d’un comité consultatif des AESH, mais surtout une nette évolution du statut qui sort de la précarité, reconnu au sein des équipes et pouvant recvoir l’aide de pairs experts, les AESH « référents ». Ce nouveau rôle est assorti d’une indemnité de fonction annuelle de 600€.

De nombreux autres points sont abordés, concernant semble-t-il tous les acteurs et toutes les structures d’accueil ou d’accompagnement
à retrouver sur le site du ministère ou dans le dossier complet.

• Une expérience de coordonnateur d’éducation inclusive sur plusieurs collèges

Voici l’entretien réalisé avec notre collègue Christelle CC qui est titulaire d’un poste d’enseignante coordinatrice pour l’éducation inclusive partagé sur plusieurs collèges de l’enseignement privé sous contrat du bassin d’Annecy. Il y a ici un sujet très intéressant pour répondre aux besoins des enseignants et des élèves. Ce qui nous montre que le collège inclusif ne se définit pas  par le fait d’avoir une ULIS ou une SEGPA mais plutôt par le souci partagé de répondre au mieux aux besoins éducatifs particuliers des élèves en accompagnant les enseignants  et l’équipe. La réflexion menée collectivement pour  trouver une stratégie de moyens  devient alors opérante. A lire absolument.

• En librairie…

Attention et concentration : trois nouveautés signées Jean-Philippe Lachaux* :

  • L’attention, ça s’apprend ! L'attention, ça s'apprend !
    de Jean-Philippe Lachaux
    aux Editions MDI
    Guide pédagogique – 20€
    Un ouvrage pour comprendre les fondamentaux de l’attention et la mise en œuvre du programme ATOLE (Apprendre l’attention à l’école), du CP au CM2.


    Sur le site des Editions MDI

 

 

 

 

 

 

 

* Jean-Philippe Lachaux est chercheur à l’Inserm en neurosciences cognitives. Outre Les Petites Bulles de l’attention, qui est un immense succès de librairie, il a publié Le Cerveau attentif et Le Cerveau funambule

• Actualité de la métacognition

C’est la thématique du numéro de septembre/octobre 2020 des Cahiers pédagogiques, coordonné par Marc Romainville et Jacques Crinon.

À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N°563, Actualités de la métacognition

Extrait du sommaire :

DES COMPÉTENCES MÉTACOGNITIVES POUR MIEUX APPRENDRE

  • Partager ce qu’on sait Clothilde Jouzeau Kraeutler
  • Mon Gégé et Moi Nicolas Mollin
  • «  Rencontrer le cerveau des autres, c’est bizarre  » Esther Czuk Vel Ciuk
  • Attention à la métacognition !
    Bénédicte Dubois
  • Feedback et travail d’équipe Amélie Vacher
  • Prendre, comprendre, apprendre Nicole Delvolvé
  • Le rapport d’étonnement Sandrine Exbrayat, Charlotte Pourcelot

RÉGULER LES APPRENTISSAGES DANS LES DISCIPLINES

  • Expériences multiples Sylvie Cèbe
  • Le pourquoi du comment Prisca Fenoglio
  • De nombreux alpinistes ont gravi l’Everest Julie Ayroles, Anna Potocki, Mônica Macedo-Rouet, Jean-François Rouet
  • Entre les lignes Éric Maillot
  • Chercher l’erreur Karine Delhaye
  • Automatisme, autorégulation, autonomie Sylvie Grau
  • «  Est-ce que c’est noté ? » Céline Lepareur

LA MÉTACOGNITION : NOUVELLES APPROCHES ET INTERROGATIONS

  • Le grand retour ? Marc Romainville
  • La part des émotions Line Fischer
  • Quand elle n’y arrive pas Cynthia D’Addona, Nilima Changkakoti
  • Autorégulation Mireille Houart
  • Métacogitations Jocelyn Reulier
  • S’empêcher d’innover en rond Michel Grangeat
  • Une question de focale Daniel Gaonac’h
  • Réduire les inégalités ? Élisabeth Bautier

www.cahiers-pedagogiques.com/No-563-Actualite-de-la-metacognition