Archives de l’auteur : Sandrine Marois

• Le professeur documentaliste et l’école de la diversité

Je vous propose dans l’article qui suit d’examiner le référentiel propre aux professeurs documentalistes. Interrogeant ma pratique, j’en arrive à la conclusion que le professeur documentaliste est bien un acteur de l’inclusion.

A lire: 1-La documentaliste et le handicap

• Concevoir un projet. Exemple d’un outil qui favorise l’accessibilité.

Évidence  du métier! Oui, il s’agirait de bien savoir ce que nous voulons enseigner…Plus particulièrement, aux élèves  qui présentent des troubles dysorthographiques, par exemple…

Dans la conception d’un projet pédagogique, de nombreux objectifs peuvent être travaillés, comment clarifier ces intentions et les différencier au regard des besoins de certains élèves. Illustration  de la démarche suivie Concevoir un projet en différenciant les objectifs

A mettre en lien avec l’article précédent     http://www.versunecoleinclusive.fr/2014/01/13/concevoir-un-projet-une-sequence-en-pensant-laccessibilite-pedagogique/

A compléter ensuite par la recherche des obstacles possibles et des aides à proposer.

 

• Autisme et Abstraction

Pour des élèves avec troubles du spectre autistique, et aussi pour d’autres, l’abstraction semble bien difficile. Dans la cas de l’autisme, la pensée en détails reconnue comme un invariant dans ce type de troubles, semble faire obstacle, voici quelques réflexions et expérimentations que j’ai menées qui montrent qu’il est possible d’apprendre à abstraire en imaginant  une démarche qui décode les implicites habituels.

A lire : Apprendre l’abstraction pour un élève avec trouble du spectre autistique