Outils

Sont présentés sur ces pages, une sélection d’outils aux formes et aux objectifs variés, tant pour l’enseignant, l’éducateur que le formateur…
Au delà de la simple circulation de l’information, nous voulons proposer une analyse et un regard critique sur nos pratiques d’inclusion.

• Autisme en ligne.

L’INSHEA et la nouvelle École Farny proposent une plate forme en ligne pour se former et favoriser ainsi la scolarisation des élèves avec des troubles du spectre autistique. Les enseignants, les AESH, les parents trouveront là des ressources, des vidéos mais aussi les apports de la recherche en ce domaine.

Jean Philippe Garnier, maitre de conférences à l’INSHEA vous parle de cette plate forme. https://www.autisme-en-ligne.eu/

• Créer un MOOC inclusif

Une formation destinée aux formateurs et/ou concepteurs pédagogiques.
Ce MOOC a pour objectif de diffuser les bonnes pratiques en matière d’accessibilité numérique et de permettre ainsi à tous les concepteurs de contenus pédagogiques de créer des cours en ligne accessibles au plus grand nombre d’apprenants, quel que soit leur contexte de navigation et leur situation de handicap. Vous y trouverez des clefs quant à la démarche à adopter, de la genèse du projet de MOOC jusqu’à la fin de sa diffusion, ainsi que des outils pratiques, pour permettre de produire des MOOC accessibles.

Une formation gratuite à distance sur Fun/France université numérique disponible du 25 novembre au 12 janvier 2020.

… et si vous pensez vous lancer dans ce type de projet et cherchez des collaborations ou un simple coup de pouce, notamment technique, vous pouvez nous laisser un message en commentaire !

• Des albums pour dire les maux

Une série d’albums qui ouvre une possibilité de répondre au questionnement des enfants sur des sujets parfois difficiles à mettre en mots. Cela avec un concept qui se démarque.
Mais je ne vais pas paraphraser la présentation de la jeune maison d’édition lilloise Tartempion, je vous la livre ci-dessous.

Dans un quotidien bercé par des informations, où les enfants sont régulièrement abondés d’images et de faits violents, tout à chacun est amené à aborder avec les plus petits des thèmes encore tabous. Il n’est pas toujours évident de trouver les mots adaptés et l’entourage éprouve parfois des difficultés à communiquer quand il est lui même en situation de souffrance. La collection Maux d’Amour se veut être un soutien bienveillant et laïque, une petite histoire du soir rapide à lire.

Chaque livre aborde une thématique (le divorce, le handicap, le terrorisme, le chômage, le deuil, la maladie) et est divisé en 3 niveaux de lecture adaptés :
– Mini-minus (0-3 ans)
– Minus (3-6 ans) 
– 
Grand Minus (6-9 ans)

L’histoire, le vocabulaire et les illustrations sont adaptés à chaque tranche d’âge et validés par une psychologue, ce qui permet d’aborder un sujet avec plusieurs enfants d’une même fratrie ou d’être employé par les professionnels travaillant au contact de l’enfance.

On peut noter qu’un nouvel album “Manuel des premiers secours”, construit comme les précédents sur trois niveaux de lecture, a été co écrit avec un pompier formateur.

https://editions-tartempion.fr/

• Enseigner avec les erreurs des élèves

Enseigner avec les erreurs des élèves – Jean-Michel ZAKHARTCHOUK
Cahiers pédagogiques – ESF Sciences humaines, 2019

Nous sommes ravis d’accueillir, dans les centres-doc de nos instituts de formation, cet ouvrage tant attendu sur l’erreur, écrit par Jean-Michel Zakhartchouk, accompagné d’une trentaine de contributeurs, et préfacé par Philippe Meirieu.

Tant attendu … parce qu’à ma connaissance, depuis Jean-Pierre Astolfi et sa célèbre typologie des erreurs, personne n’a osé se lancer avec autant d’hardiesse sur ce sujet aussi complexe et polémique, même si le concept de bienveillance est une valeur en hausse à l’École.

L’ouvrage commence par un petit coup d’œil dans le rétroviseur sur la place de l’erreur dans le paysage scolaire mais aussi, bonne idée, sur le rapport à l’erreur qu’ont pu avoir les enseignants dans leur propre parcours scolaire. On nous apprend que, mine de rien, le passé des enseignants pèse sur leur présent…

Et puis, à la lumière de la recherche dans ce domaine, s’enchainent les chapitres sur l’erreur comme levier d’apprentissage sous l’angle de la métacognition, de la gestion des émotions, de la confiance, de la nécessaire prise de recul concernant les fake news… assortis de témoignages et de pistes pratiques des contributeurs, acteurs de l’enseignement et de la formation.

Le livre se termine sur les besoins de formation des enseignants sur le travail de l’erreur avec leur élèves, fondement de leur métier.

Pas d’erreur… ce livre est une belle réussite !

• SVT et métacognition

Quand des enseignants  de SVT se retrouvent pour travailler au plus près des questions pédagogiques et didactiques rencontrées et qu’ils souhaitent développer la métacognition chez leurs élèves :

Vous trouverez dans ce document quels sont les choix opérés et des exemples de séances qui intègrent cette dimension de la métacognition.

Voici le sommaire de la publication:

A consulter…

Merci donc aux collègues de l’académie de Versailles.

• Cap école inclusive

Une présentation créative de la plateforme CAP ÉCOLE INCLUSIVE et de sa mise en oeuvre dans l’établissement.

Cet outil élaboré et partagé par les enseignants spécialisés de l’équip’Ash64 présente comment CAP ECOLE INCLUSIVE accompagne les équipes éducatives en offrant des réponses d’adaptations et d’aménagements à partir des besoins identifiés des élèves.

Voir la présentation de l’équip’Ash64

voir aussi l’article
Plateforme Cap école

 

 

 

 

. Quelles pratiques en classe pour la prise en compte de l’oral en classe ?

Elisabeth Bautier livre dans cette conférence des éléments indispensables de compréhension sur la question de l’oral en classe et des inégalités. Comment déjà définir ce que nous appelons “Oral” …? La classe lieu d’apprentissage, apprend-elle aux élèves à prendre la parole…

A écouter :https://lettres.ac-versailles.fr/spip.php?article1464

• Diaporama Pial

Vu sur le site de l’académie de Lille, un diaporama reprenant avec clarté tout ce qu’il faut savoir sur les PIAL ( pôles inclusifs
d’accompagnement  localisé) et un second intitulé École inclusive et qualité de service (rentrée 2019).
Ces diaporamas (version PDF), enrichis d’infographies des données locales, viennent compléter avec bonheur la communication ministérielle.
Un exemple de ce qu’on peut trouver depuis la rentrée sur certains sites institutionnels.

On peut saluer de tels efforts de communication. Qu’on se le dise donc !

télécharger le pdf

télécharger le pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

… et sur l’espace “école inclusive” du rectorat de Lille

• Plateforme Cap école

Voici 2 documents ultra synthétiques, copies d’écran à l’appui, qui présentent la plateforme « Cap école inclusive », pour le 1er puis pour le 2nd degré.

Cap école inclusive est une plateforme CANOPÉ sur laquelle on peut :

  • Identifier les besoins d’un élève à l’aide de grilles d’observation.
  • Trouver des pistes et des ressources d’adaptations pédagogiques au regard de ces besoins
  • Trouver des réponses à nos questions sur les troubles et les difficultés,  pour « aller plus loin ».

Sa particularité, c’est qu’elle privilégie une entrée par les besoins des élèves et non pas par les troubles.

De plus, elle s’adresse non seulement aux enseignants mais aussi aux AESH.

Cap école inclusive 1er degré

Cap école inclusive 2nd degré