Archives du mot-clé compréhension

• Lire pour apprendre, lire pour comprendre

La dernière note IFE, écrite par Marie Gaussel  fait le point sur l’état des connaissances sur la question de la lecture. Quels sont les différents mécanismes cognitifs mis en œuvre ? Les différents concepts de la compréhension en lecture et les différentes stratégies ? Comment construire les différentes compétences littéraires ? Les perspectives  s’orientent donc dans une approche transactionnelle et interactive de la lecture.
A lire absolument ! LIRE POUR APPRENDRE NOTE ife

• Inférences, hypothèses, compréhension…

 

Un livret proposé en ligne par nos voisins belges et repéré par le site “Accueillir les différences” aide à discerner les différentes inférences et leur importance dans l’apprentissage de la compréhension. Des schémas lisibles et possibles à utiliser avec des élèves jeunes rendront service à de nombreux collègues. A découvrir

 

Un autre site propose aussi une démarche guidée intéressante.

https://www.bloghoptoys.fr/gestion-de-limplicite-inference-outils-a-telecharger-laider-2

• Enseigner la compréhension de textes

Enseigner la compréhension de textes narratifs à des élèves scolarisés en ULIS-école : des résultats encourageants
par Isabelle Lardon, Michaël Billebault & Sylvie Cèbe

“Si lire c’est comprendre, apprendre à lire, c’est apprendre à comprendre les textes qu’on nous lit ou qu’on décode seul.
Un large consensus scientifique et les prescriptions institutionnelles engagent les enseignants à enseigner la compréhension en lecture, et ce, dès l’école maternelle.
Mais comment s’y prendre quand on exerce auprès d’élèves qui présentent des troubles importants des fonctions cognitives ?”

L’article sur le site du centre Alain Savary

L’article au format pdf remis en page à partir de celui du site

• Difficultés des “dys” organisées en tableaux synthétiques.

Sur le site @ psychoscolaire http://psyscolaire.blogspot.fr/2013/12/tableaux-recapitulatifs-decrivant-la.html?spref=tw,

Vous trouverez des tableaux réalisés par Rémi Coté présentant par domaine les difficultés les plus fréquentes rencontrées par des élèves présentant des “dys”. Cela peut constituer une grille de repérage  et de compréhension de laquelle les adaptations pédagogiques découlent.Toutefois, un élève peut présenter plusieurs troubles associés ou ne pas présenter  toutes les difficultés recensées.

• Autisme et Abstraction

Pour des élèves avec troubles du spectre autistique, et aussi pour d’autres, l’abstraction semble bien difficile. Dans la cas de l’autisme, la pensée en détails reconnue comme un invariant dans ce type de troubles, semble faire obstacle, voici quelques réflexions et expérimentations que j’ai menées qui montrent qu’il est possible d’apprendre à abstraire en imaginant  une démarche qui décode les implicites habituels.

A lire : Apprendre l’abstraction pour un élève avec trouble du spectre autistique

• Connaissez-vous TACIT ?

Un logiciel de “plus”  qui apporte un plus ?

Il se veut au service de l’apprentissage de  la lecture et en particulier visant les dimensions de compréhension.

››› Possibilité de tester en ligne

Merci de faire vos commentaires si vous le pratiquez et de souligner les points forts dans le cadre d’aides différenciées pour des élèves à besoins éducatifs particuliers.